Plateformes

L’INSA Centre Val de Loire est doté de 11 plateformes utilisées à des fins de recherches mais également disponibles pour les entreprises selon différentes formes de partenariats :

Campus de Blois :

- La plateforme aéraulique/hydraulique avec le LaMé se compose :
• d’un circuit hydraulique permettant la caractérisation des pompes (seule, en série, en parallèle), des pertes de charges régulières et singulières, au travers de différents types de vannes et de la caractérisation de la cavitation (diamètre des canalysation en inox 304 : 80mm)
• d’une soufflerie à retour subsonique avec deux veines d’essai : une pour les éoliennes mesurant 1,4m x 1,4m et de vitesse maximum de 15m/s, une pour les essais plus rapides, jusqu’à 60m/s de section de 0,7mx0,7m, avec balance aérodynamique (3 forces 3moments)
• d’une soufflerie de type Eiffel dont la veine d’essai mesure 0,2m x 0,3m
• d’une soufflerie de type Râteau pour la caractérisation de jets, de l’effet Coanda et de la caractérisation du ventilateur
• d’un circuit aéraulique avec ventilateur centrifuge pour la caractérisation des  éléments de commandes aéraulique

- Caractérisation et modélisation thermomécanique des matériaux dans le domaine quasi-statique avec le LaMé :
Caractérisation physicochimique des polymères, composites et nano composites.
Des modèles destinés aux calculs de structures sont développés, puis caractérisés au moyen de campagnes d'essais. La présence de machines à commande numérique facilite la réalisation de montages dédiés pour des essais particuliers.

• 3 machines d’essais : 2 quasi statiques 1T et 3T et 1 dynamique 10T, système de préhension et cellules diverses.
•  Logiciels : TWE (MTS) et Wavemaker (Instron)
•  1 groupe pression (320 bars) + enceintes de confinement (160 bars) : équipements divers
• Extensométrie par jauge, vidéo extensomètre Bi-axial et LVDT.
•  Enceinte thermique (-40°C - 220°C)
• Systèmes d’acquisition
• Salle climatisée

- Le laboratoire d'analyses vibratoires expérimentales du LaMé dispose de nombreux moyens d’essais pour explorer le comportement dynamique des structures fixes et tournantes comme :
• Vibrateur 2200N LDS V650 + système de pilotage m+p en boucle fermée pour le controle et la régulation
• Plusieurs pots vibrants : 440N, 200N, 120N et 2*10N
• Plusieurs marteaux d'impact (de 200N à 2200N)
• Plusieurs systèmes d'acquisition en boucle ouverte professionnels : BK Connect (8 voies), DEWESOFT (20 voies chainées), LMS (8 voies), m+p (4 voies)
• Deux systèmes d'acquisition en boucle fermée (régulation) : Amtechdata (2 voies) et m+p (4 voies)

Ces moyens permettent de réaliser des analyses modales expérimentales et opérationnelles, de la surveillance vibratoire et du diagnostic ainsi que de la fatigue vibratoire sur structures et systèmes industriels complexes.

La complémentarité de ces 3 plateformes du LaMé permet de réaliser des projets transversaux et de répondre à des besoins particuliers.

- La plateforme acoustique et piézoélectricité du GREMAN : les activités de recherche en lien avec cette plateforme concernent la caractérisation ultrasonore de matériaux complexes et des applications de la piézoélectricité, aussi bien pour la modélisation et la caractérisation de transducteurs ultrasonores que pour la récupération d’énergie.
• Une instrumentation nécessaire à l’évaluation non destructive ultrasonore : cuves de caractérisation, générateurs, pulsers, oscilloscope, analyseurs de spectre, transducteurs
• Des moyens de mesures optiques (interféromètres LASER) permettent également les mesures sans contact
• Un microscope acoustique utilisé pour la caractérisation de microsystèmes
• D’autres moyens de mesures de propriétés de matériaux viennent compléter ces équipements, par exemple un rhéomètre pour les polymères
Les équipes sont en mesure de caractériser électriquement les dispositifs piézoélectriques. Des systèmes de mesures LASER adaptés aux microdispositifs sont également présents (station sous pointe)

Des systèmes d’excitation vibratoire associés à des moyens de mesures optiques et électriques permettent les études sur la récupération d’énergie à partir de nouveaux matériaux piézo-électriques.

- L’INSA Centre Val de Loire en partenariat avec l'IUT de Blois dispose d'une plateforme technologique en science des matériaux.
Les deux structures ont mis en commun leur expertise humaine (ingénieurs de recherche, enseignants chercheurs, enseignants, techniciens) et leurs ressources technologiques (essais, qualifications, caractérisations, simulations, CFAO…) afin de soutenir les entreprises dans leur démarche de développement et d’innovation, et ainsi d’affirmer l’expertise d’un territoire sur une thématique pointue qu'est la science des matériaux. Les entreprises faisant appel à cette plateforme recherchent des compétences dans les domaines de :
• La conception et la réalisation de pièces plastiques et composites
• La conception et la réalisation de pièces d’outillage
• La mise en œuvre des matières plastiques, métalliques, des caoutchoucs, composites et céramiques
• La caractérisation physico-chimique, structurale, microstructurale et mécanique des matériaux
• La conception et la réalisation d’essais sur-mesure

L’Ecole de la Nature et du Paysage et les chercheurs du Laboratoire CITERES ont également développé un site atelier intégré dans la plateforme « Environnements Urbains » de la Zone Atelier Loire, infrastructure de recherche de l'INEE (CNRS). Ce site atelier permet de développer des recherches interdisciplinaires afin d’appréhender les interactions entre les usages urbains, les pratiques d’aménagement et de gestion et les processus écologiques (réponses des végétaux et pollinisateurs à l’artificialisation et aux morphologies urbaines, perceptions de la spontanéité écologique et évolution des pratiques, urbanisme et risque d'inondation…).
Il est ouvert aux chercheurs de toutes les disciplines, principalement académiques mais aussi aux autres acteurs du territoires (gestionnaires, aménageurs, élus,...).