Open Space : conférences grand public

OPEN SPACE : LE CYCLE DE CONFÉRENCES GRAND PUBLIC DE L’INSA
ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

Télécharger le programme septembre/octobre 2019

Ces conférences s’inscrivent dans le respect et la mise en oeuvre de la convention cadre « Université, lieu de culture » signée par les ministères de la Culture et de la Communication et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche visant à « renforcer les échanges entre les universités et leur environnement, de manière à en faire des lieux de culture ouverts sur la cité ». Elles participent également à l’approche originale développée au sein du Groupe INSA et articulée autour de l’excellence scientifique, l’ouverture sociale et culturelle, et l’humanisme pour former des ingénieurs citoyens, responsables, engagés et solidaires.

L'artiste partenaire de la saison 2019/220
Les conférenciers d’Open Space interviennent dans le cadre des Cordées de la réussite pour présenter leur parcours professionnel, donner des conseils visant à la réussite des collégiens et lycéens du Cher, et pourquoi pas susciter des vocations. A l’image de Corentin de Chatelperron, Salomé Berlioux et Julien Vidal, ils expliquent aux élèves-ingénieurs et au grand public les enjeux du monde de demain. C’est cette thématique que l’INSA Centre Val de Loire a demandé à Oznek d’illustrer. Sa création s’inscrit dans les valeurs de transmission des savoirs, d’éducation, d’engagement pour le développement durable,... valeurs chères au fondateur du modèle INSA : Gaston BERGER

OZNEK : Poète graphique
Du burlesque et de la poésie à l’encre de Chine, c’est le registre dans lequel évolue OzneK à travers ses collages. Depuis quelques années, il tente de faire sourire les témoins de ses créations en les surprenant au détour d’une rue, d’une façade. Obnubilé par le grain des murs et en perpétuel recherche, OzneK essaie de créer une interaction entre sa peinture et l’environnement dans lequel il s’insère. Le processus créatif se fait en atelier à partir de photographies, par la mise en scène des protagonistes de son «histoire». Il les reproduit ensuite à l’échelle 1 pour être au plus proche de ses inspirations et ainsi «jouer» dans l’espace. À l’instar d’Ernest Pignon Ernest, mais dans une dimension moins politique, OzneK parle de lui, de ses émotions, de sa vie en tentant d’avoir une approche accessible à tous et sans prétention vis à vis du spectateur.